Nouvelles
Maison > Nouvelles > Nouvelles de l'industrie > opérateurs de télécommunicatio.....

Nouvelles

opérateurs de télécommunication commenceront le déploiement du portefeuille Semble NFC en novembre

  • Auteur:Lucy
  • Relâchez le:2019-11-25
Coentreprise de paiement NFC entre les opérateurs néo-zélandais et le réseau de paiement Paymark, a annoncé un nouveau nom de marque, une date de novembre pour ses premiers essais - et un partenariat marketing avec Samsung.

Assembler

Semble a été développé par 2degrees, Spark New Zealand, Vodafone, Paymark et les partenaires bancaires ASB et BNZ.

Le service sera disponible dès le début de l’année prochaine pour les clients de tous les opérateurs de réseau de téléphonie mobile de Nouvelle-Zélande avec une gamme de téléphones Android NFC. Les données personnelles des utilisateurs seront stockées dans un élément sécurisé contenu dans la carte SIM et émis par leur opérateur de réseau mobile.

«Des couches de sécurité supplémentaires seront également disponibles via un code de sécurité pour l'application de portefeuille mobile et le code PIN ou la sécurité biométrique sur le téléphone», a déclaré la société.

Semble ajoute que près d'un million de téléphones NFC seront utilisés en Nouvelle-Zélande d'ici la fin de 2014. «Les cartes de crédit et de débit disponibles dans le portefeuille mobile de Semble comprennent les cartes ASB et BNZ, ainsi qu'un certain nombre de cartes GlobalPlus offrant des points Airpoints Air New Zealand.» Google Play en 2015.

«Des cartes bancaires supplémentaires, des cartes de fidélité, les transports publics, etc., seront finalement intégrés aux téléphones compatibles Semble», explique la société. "Semble a également conclu un partenariat marketing avec Samsung qui soutiendra le lancement et le déploiement initiaux de Semble."

«Au départ, les clients seront en mesure de payer des biens et des services via leur smartphone, mais Semble éliminera en fin de compte le besoin de porter des cartes», déclare le PDG Rob Ellis.

"Bientôt, les utilisateurs de smartphones pourront acheter des biens et des services via leur smartphone et savoir instantanément s'ils ont droit à ce café gratuit ou à un bon sans avoir à fouiller dans leur collection de cartes de fidélité accumulées au fil des ans."

«Nous avons déjà suscité un vif intérêt de la part d’un ensemble vraiment passionnant d’entreprises, dont la vente au détail, la fidélisation, la billetterie et le transport. Nous sommes impatients d’apporter ces services supplémentaires aux Kiwis à l’avenir. »